Le système d'écriture japonais

L'alphabet japonais existe-t-il?

La langue japonaise ne s'écrit pas à l'aide d'un alphabet tel que celui utilisé pour le français. L'écriture japonaise comprend deux syllabaires: les hiragana et les katakana. Nous les présentons ici sous forme de tableau. Chaque caractère ou symbole représente une syllabe qui apparaît avec sa transcription. Il faut lire ces tableaux selon la tradition japonaise de haut en bas et de gauche à droite.

Le système d'écriture japonais utilise aussi les kanji. Aux environs du Ve siècle la langue japonaise a emprunté ses premiers caractères à la langue chinoise, laquelle possédait déjà un système d’écriture. On comprend pourquoi la traduction littérale du mot « kanji » signifie caractère chinois, plus précisément caractère « ji », han « kan » ou « hanzi » en chinois. Les Han représentent l’ethnie majoritaire en Chine. Ainsi les caractères chinois « hanzi » sont devenus les « kanji » au Japon, les « hanja » en Corée, maintenant remplacés par les « hangul » et « hán tư » au Vietnam d’où ils sont pratiquement disparus au début su 20ème siècle pour se métamorphoser sous une forme des plus simplifiées, les « chữ nho ».

Les hiragana

Les katakana

La prononciation des kana

Des exemples de fontes
(kanji et hiragana)










Modifiée le 02 juillet 2010